La lettre infinie

Cette lettre mondiale a pour but de rassembler les visions et les propositions d’avenir les plus positives et harmonieuses possibles. Que souhaitons-nous de meilleur pour la planète, pour nos enfants et pour tous les règnes vivants ?
Nous avons la conviction que ce site est une bonne approche pour donner une impulsion à notre rêve collectif dans l’esprit des drapeaux de prières tibétains.

Petits ou grands, contribuez à bâtir cette nouvelle humanité en rédigeant au présent votre vision la plus haute du monde de demain.

Nous ne publierons que les messages non-redondants, de même que ceux qui proposent des solutions purement concrètes à ce changement. Merci d’éviter par exemple : « je veux la paix, l’amour et la Joie sur la Terre ».

Quel est votre message?

 
 
 
 
 
 
Charte
Chacun est libre de partager son message, à conditions de respecter les points ci-dessous. Si nous estimons que l’un de ces critères n’est pas respecté, votre message sera supprimé sans avis :

1. Éviter les tournures de phrases négatives (ex : j’aimerais une planète sans violence et sans guerre. Rédiger de préférence : « ’aimerais une planète où règnent la paix et la fraternité humaine ».
2. Rédaction courtoise et respectueuse.
3. Éviter les annonces publicitaires.
4. Éviter de commenter les messages des autres.
5. 300 mots maximum (1/2 page A4)
6. Vérifier la grammaire et l’orthographe, car nous ne toucherons pas à vos textes.
109 messages.
joubert sandrine de saint jean de laur a écrit le 19 août 2021
Il existe dans chaque village, petite ou grande ville un groupe de sages sur lequel on peut compter. Ils nous conseillent le plus justement possible. Des parcelles de terres sont à disposition pour cultiver. Tout le monde s'en occupe et récolte selon ses besoins.
Tout le monde exerce une activité pour produire des biens ou des services, soit le matin, soit l'après-midi durant quatre heures. Le reste du temps est dédié à la culture et à la transmission de savoir. L'argent n'existe plus.
Les enfants sont instruits à leur rythme et leurs points forts sont mis en valeur.
Le nomadisme est apprécié et très répandu. Il est courant de changer d'endroit et de s'installer dans une demeure vacante où l'essentiel est à sa disposition. Le matériel n'a pas de valeur. Le mouvement permet une fluidité, des rencontres riches en échanges. Tout est unicité.
joubert de saint jean de laur a écrit le 18 août 2021
Je vois une fluidité dans les relations humaines. Chaque individu a guéri ses blessures émotionnelles. Il n'y a plus d'égo, plus d'orgueil, fini la dualité. Nous sommes juste ce que nous sommes, à notre place. Nous prenons plaisir à transmettre nos savoirs en toute humilité, sans avoir besoin de justifier de diplômes. Tout ce qui est vivant est respecté. Nous vivons en accord avec nous même car nous avons lâché prise. Nous faisons confiance aux vertus bienfaisantes des plantes, ainsi qu'aux guérisseurs. Nous ressentons l'énergie de la Source car nous sommes dans l'unicité. Nous nous réunissons pour danser, écouter ou jouer de la musique. L'harmonie nous enveloppe. Nous avons peu de matériel. Nous existons dans la simplicité et on ne connait pas le manque. Nous avons lâché nos peurs et nous vivons dans l'instant présent. Nous sommes dans l'Amour et la lumière.
Vàlentiny Isabelle de Liege a écrit le 18 août 2021
Je rêve que nous apprenions à vivre ensemble dans la bienveillance afin de creuser l envie de créer de mille manières des petites communautés où chacun trouve sa juste place de Vivant .
Ainsi, je crois que la force des liens humains pourra se déployer et la vie gagnera le combat.!
RENEE-PAULE HERAS DURAND de CAUX ET SAURENS a écrit le 18 août 2021
la joie est partout ou je regarde dans les roses de mon jardin ,les yeux rieurs de ma petite fille qui caresse les chèvres du champs sauvage prés du village, le rire de mon petit fils qui lit une histoire...Dans ce bain nocturne sous la lune ou j'ai retrouvé la joie de mes 20 ans...Les oiseaux qui approchent mon fauteuil dans le jardin, la joie de voir mon chat s'étirer...La joie de recevoir les œufs des poules des voisins...la joie de partager mes feuilles de verveines et mes poèmes déclamés sous un porche du village…GRATITUDE a la joie qui est partout ou je respire...
rizzato de Leersum a écrit le 18 août 2021
Pour moi chers frères et soeurs accueillis et vivants sur cette perle bleue, je souhaite continuer à trouver ensemble le chemin de l'Amour et de la Biodiversité.
Un chemin pour tisser et régénérer ce monde qui en à tellement besoin et où nos diverses couleurs et qualités trouverons comment danser dans la complémentarité.
Car c'est dans cette richesse qui est à la base même de la Vie et sans laquelle nous sommes si fragiles et menacés de dépérir que nous retrouverons notre résilience et les impulsions de créativités qui sont uniques à l'espèce Sapiens.
Puissions nous ouvrir nos coeurs, nos mains, nos yeux et incarner maintenant et pour toujours le meilleur de nous-mêmes pour les générations futures, et toutes les espèces flore et faune confondues!
Boisserie Fanchon de Gimel-les-Cascades a écrit le 18 août 2021
Je m'appelle Milo et je me réveille. Ce matin, j'ai 10 ans et c'est un grand jour.
Depuis ma naissance, je reçois chaque année un cadeau pour me préparer à ma GCR, la Grande Cérémonie des Racines.
Aujourd'hui, je vais planter mon Arbre de Vie, celui que j'ai choisi à colin-maillard avec Papa.
« Aujourd'hui, jour de mes 10 ans, moi, Milo, je deviens responsable de mon arbre et de la Vie »C'est ce que je vais devoir dire tout à l'heure, pendant la Grande Cérémonie, après avoir creusé le trou... J'ai tout bien répété avec papa.
La musique chantera, papa et maman seront heureux même si maman pleurera un peu dans les bras de Tante Diane, ma marraine de Cérémonie qui est la sœur de maman. Elle est déjà passée par là avec toutes ses émotions l'année dernière lors de la GCR de ma cousine Plume.
Tante Diane consolera sûrement très bien maman de me voir devenir déjà si grand.

L'année passée, ma Tenue de Culture était enfin complète et je l'essaie parfois en cachette pour ne pas fâcher maman qui n'aime pas quand je froisse mes tabliers rien que pour m'amuser.
« Le lin, c'est très difficile à repasser!» s'énerve souvent maman « je préférais vraiment l'époque de l'Acrylique, au moins, on n'avait rien à repasser... Depuis l'Ere du lin, c'est encore pire que lorsqu'on avait déjà dû passer à l'Ere du coton lors du Grand Choix Planétaire. Rlalala... j'te juuuuure... KESQUIFÔPASFAIRE pour sauver la planète ! »

Maman n'aime pas trop que les choses changent, elle préfère toujours comment c'était « avant ».
Elle dit tout le temps qu' « avant , au moins, on avait le choix et qu'o n était libre d'oublier le futur ».
Puis ses yeux deviennent un peu tristes des couleurs qu'ils ont perdus depuis qu'on ne tisse plus que du lin gris.
Parfois,quand elle râle, maman s'assoit à côté de moi quand je suis en pleine course d'escargots et elle pose sa tête sur mon épaule en soufflant dans mon cou « Pardon mon chéri... Je ne devrais pas m'énerver comme ça mais tu vois, moi, j'ai été mal habituée... Je me suis retrouvée greffée à un Ipad alors que je marchais à peine à quatre pattes... Ce genre de greffe, ça te détruit de la racine jusqu'aux branches tu sais... Forcément, toi, tu n'as aucune raison de me comprendre, toi, tu es né depuis l'Autre Monde, tu peux pas comprendre... Forcément...»
J'ai souvent envie de répondre à maman que si, je comprends tout mais j'ai peur de lui faire de la peine alors je dis «  Allez maman ! Choisis un escargot ! On fait la course ! »
Maman choisit toujours celui qui perd mais quand on le rend au jardin, après la course, elle le remercie beaucoup d'avoir bien voulu nous apprendre à nous divertir.
Elle dit aussi que depuis l'Ere du lin, c'est pas croyable comme on n'arrête plus de dire merci et que du coup, tout le monde est devenu très poli.

Hier au soir, avant d'aller dormir, papa et moi on a sorti mon Habit de Culture pour la Grande Cérémonie.
J'avais un peu peur que les sabots commandés l'année dernière comme pièce ultime à ma parure me soient trop petits (maman dit tellement tout le temps que j'ai tellement grandi...) mais quand j'ai glissé mon pied droit dedans, il n'y avait vraiment rien qui dépassait.
Le Grand Ordonnateur de mes Données Génétiques a dû tout bien calculer de ma croissance entre mes Neuf et dix ans et ce matin, devant le miroir du couloir, je suis beau et je suis prêt pour ma première initiation.
Aujourd'hui, je deviens grand et responsable de la Vie.
Pioche, bêche, sécateur, ruche, pèle, râteau... Papa est très fier de moi. Il m'a même offert la semaine dernière un peu de purin d'ortie. On l'avait mis à macérer ensemble au printemps. Je me souviens bien, ce jour là, on avait aussi nourri les ruches des arbres de nos ancêtres...
Papa , je sais voir quand il est fier de moi.
C'est quand ses yeux font comme des lucioles en secret.
Pour que les yeux de papa fassent des lucioles, il suffit que je dise « Allez-Hop papa! On peut aller chercher mon arbre maintenant ! »



Le jour de mes huit ans, papa m'avait amené au  Bois Des  Êtres, pour choisir mon arbre.
Il avait bandé mes yeux avec le foulard de soie bleue de maman, celui qu'il lui a offert le jour de l'Union. La Coutume Consacrée veut que le foulard de l'Union, soit « celui qui bandera le Choix Premier de l'Enfant Né » C'est comme ça que c'est écrit dans le programme du grand Ordonnateur...

Lorsque nous sommes arrivés à la pépinière, papa a attaché le foulard bien serré derrière ma tête, a pris ma main pour me guider au milieu d'une des allées et il m'a fait tourner 100 fois sur moi-même...
Au bout de 76, je riais tellement d'ivresse que j'ai trébuché et je me suis accroché à la première branche et hop ! Mon arbre était là...
« C'est celui là ! » j'ai dit avec la tête qui tourne. Papa a dit « bouge plus ! J'arrive !» et lorsqu'il a dénoué mon bandeau, j'ai senti son sourire tout chaud d'être aussi content dans les bouclettes de mes cheveux.
« Je te présente ton arbre » a dit papa, « c'est l'arbre de ton Choix Premier. Tu as bien choisi mon fils, pour tes 10 ans, tu seras comblé d'une magnifique responsabilité !  Comme ça, c'est sûr, il a l'air un peu malingre mais attends un peu de voir ce qu'il deviendra une fois que tu le cultiveras de ton amour ! N'oublie jamais que ton arbre sera toujours là pour toi, t'as vu comme il vient déjà de t'empêcher de tomber ???!!! »
« Oui... Merci » j'ai dit à Papa en pensant à comment j'allais déjà devoir arroser mon arbre...

Aujourd'hui , je vais planter mes racines même si je sais pas encore où...
C'est le grand Ordonnateur qui décide, il nous enverra ma destination d'Implantation Obligatoire Géolocalisée avant midi..
Il est 10h, les premiers invités arrivent pour ma Grande Cérémonie.
Papa leur offre un peu de jus de gingembre pendant que maman rempote du basilic et de la mélisse au fond du jardin.
Elle est un peu en colère maman, elle fait tout pour se calmer. C'est qu'elle préfère toujours avoir les mains dans la terre plutôt que dans le ventre des lapins qu'on va manger. Ca la nettoie maman d'avoir les mains dans la terre, ça lui fait penser autrement aux lapins des jours de fêtes...
Maman, elle remercie toujours en pleurant les lapins, avant et surtout après les avoir tués. ..Avec le poulet, elle est moins triste « mais qui pourrait bien penser à servir du poulet pour un repas de fête ? ! » elle dit aussi en servant le lapin qu'elle refuse toujours de goûter alors que moi, je suis bien obligé.
Depuis que je suis né dans l'Autre Monde, maman remercie et pleure tellement... On dirait que l'Ere du lin vient toujours un peu gratter ses irritations allergiques au changement.

Je m'appelle Milo et je me réveille. Ce matin, j'ai 10 ans et c'est un grand jour.
Aujourd'hui, je vais planter mon Arbre de Vie et je deviens responsable même si ça fait pleurer maman.
Bernadette Blanc de Barraux - France a écrit le 17 août 2021
Après mes samedi d'été partagés dans les rassemblements anti pass, je me prépare à lancer des "diners rêves" pour échanger et construire des projets pour le monde de demain matin. Le pass ne sera pas demandé à l'entrée !
Anonyme a écrit le 17 août 2021
J'aimerai un monde ou l'ont tende vers l'enseignement de Moïse, Abraham, Isaïe, Élie, Azor, Mahomet, Jésus, Bouddha, Socrate, Gandhi et les autres, où nos actes soient guidé par l'amour, le pardon, la paix, le non jugement etc... et les autres trucs qu'on arrête pas de nous rabâché depuis des millénaires et des millénaires mais qu'on n'a jamais atteint. Les humains ont la tête dur xD.
patricia de Toulouse (France) a écrit le 17 août 2021
Vivre en lien avec la terre respecter le vivant sous toute ces formes Etre en lien les uns et les autres pour créer ensemble un autre monde où le partage la solidarité l'amour serait de mise . Apporter aux autres ce qui nous fait vibrer, offrir notre potentiel et aider les autres à le découvrir. Un monde où toutes et tous aient le loisir le meilleur de lui même Qu'il en soit ainsi Merci
Maïa de Sarlat a écrit le 17 août 2021
Le jour se lève et le soleil apparait peu à peu à l’horizon. Je respire lentement et profondément l’énergie de ses rayons. Je suis bien. J’entends au loin les enfants. Ils sont heureux de découvrir ce Monde Nouveau, libres et joyeux.

Ce soir a lieu une réunion pour organiser l’accueil d’une délégation d’humains faisant le tour de la Planète. Chacun du village a à cœur de participer pour que la rencontre se passe au mieux. Ce sera aussi de joyeuses retrouvailles avec certains du village qui sont partis lors du précédent passage de cette « Caravane des Savoirs et des Échanges ». Que de nouvelles à se raconter !

En attendant le soir, chacun vaque à des activités, celles effectuées pour le collectif ou pour lui-même, ou alors ne fait rien, en intériorité dans sa maison ou dans la nature. C’est selon notre météo intérieure du moment. Tout se régule naturellement, les enfants vont de l’un à l’autre, s’intéressent, jouent, chantent ou dansent.

La Joie est partout, chez les petits comme les grands.
La Paix est entre tous et également en chacun.
Liberté d’Être, tout simplement.